06 07 99 51 85

Coacher c’est observer !

PHAC ConseilCoacher c’est observer !

Logo Cercle Fertile

 

 

 

CERCLE FERTILE – Séminaire des 24 et 25 septembre 2015 

PASSION COACH

Si je retenais un mot clé de ce cru 2015 : c’est la passion. Même si le lieu s’y prêtait – un séminaire au cœur des vignobles de Margaux ! – ce n’est pas celle du vin, mais bien celle qui anime le manager coach : la passion des hommes! Rien d’incompatible cependant…

Manager, c’est piloter une équipe, la motiver et la coacher. Souvent méconnue, cette troisième dimension de l’accompagnement s’impose comme essentielle pour créer du sens, révéler les talents et dynamiser l’entreprise. Elle suppose de l’empathie, de la clairvoyance, de l’écoute. Autant de valeurs partagées par les membres du Club Références Fertiles.

Michel Bonneau, animateur du Club Références Fertiles

Photo JFP Cercle Fertile

Le Coach Manager sous toutes les coutures… et cultures ! Le séminaire Cercle Fertile organisé par le Club Références Fertiles, les 24 et 25 septembre à Margaux dans le Bordelais a été le théâtre d’un grand moment de partage d’expériences pour les 60 membres du Club. Directeurs généraux de coopérative ou de négoce, directeurs de réseau d’appro ou d’équipe commerciale se sont retrouvés dans une ambiance aussi studieuse que conviviale. Pour eux, Muriel Hermine, championne du monde de natation synchronisée, Jean-François Plisson, coach et consultant, ont confronté leur vision du coaching. Avec un mot d’ordre commun : savoir regarder et donner du sens.

Un tempérament de manager coach

Si l’observation est l’essence même du coaching, tout le monde ne peut être manager coach. Tout est question de savoir être et de savoir devenir. Jean-François Plisson, coach et consultant, préfère poser les jalons : « Un champion en puissance sommeille dans un collaborateur coaché, il faut être capable de découvrir ce qui le porte vraiment, savoir donner des challenges, avoir un haut niveau d’exigence, être centré sur ce qui est important. » Et d’ajouter : « et aimer les hommes, être en empathie. » Le coaching, c’est aussi l’école de l’humilité.  « La star, c’est le coaché », indique Jean-François Plisson.

Créer le bon environnement

Conseil pour le manager coach : ne jamais faire le travail à la place de son collaborateur. Pour Jean-François Plisson, « on ne crée pas la motivation, l’essentiel est de créer les bonnes conditions pour qu’elle émerge.

Anne Delettre, Terre-écos